Comment démissionner de son travail ?

Au moment où vous décidez de démissionner de votre emploi, vous aimeriez bien le faire de manière à préserver votre réputation professionnelle et à garantir une relation positive avec votre employeur dans un avenir proche. Retrouvez dans cet article les différentes étapes permettant de démissionner de son travail.

D’abord, informez votre patron

Votre supérieur hiérarchique devrait être la première personne que vous informez de votre départ imminent. Lorsqu’il apprendra que vous démissionnez, lui ou les ressources humaines vous demanderont probablement une lettre de démission. 

Lire également : Quelle stratégie mettre en place pour développer son entreprise ?

Visiter l’adresse suivante https://www.cm-manche.fr pour en savoir plus à propos des lettres de démission. Cette lettre, qui est destinée à votre dossier d’employé permanent, atteste de votre démission et établit que vous n’avez pas été licenciés ou mis à pied.

Informez votre supérieur de ce que vous faites, mais omettez la raison, sauf si elle se reflète favorablement sur vous. Remerciez votre patron pour son soutien et son aide indéfectibles. Dites des choses gentilles sur le temps passé au sein de l’entreprise, sur votre évolution, sur les chances que votre poste vous a données, etc.

A lire également : Paie accompagnée : une alternative intéressante pour une PME

Brûler les ponts ne vous sera d’aucune utilité, alors que partir dans des conditions favorables le serait. Il en va de même pour votre lettre de démission et les ressources humaines. Soyez succinct et optimiste lorsque vous décrivez les raisons de votre départ, et rédigez votre lettre de manière formelle et simple.

Offrez un soutien pour la transition professionnelle

Il est d’usage de donner un préavis de deux semaines lorsqu’on quitte un emploi. Vous devez apporter votre aide pendant la transition, même si votre entreprise ne l’accepte pas forcément. Proposez de former votre remplaçant ou le remplaçant intérimaire pendant que l’on choisit votre remplaçant. 

Vous pouvez même aller jusqu’à proposer de créer des procédures opérationnelles qui détaillent les mesures que vous avez prises dans les domaines importants liés au travail. En outre, vous devriez remplir vos obligations envers les clients et présenter votre successeur aux clients et aux fournisseurs.

Suivez une liste de contrôle pour la cessation d’emploi

Lorsque vous quittez votre poste, l’employeur s’occupe de ce qui figure sur une liste de contrôle de fin d’emploi. Préparez votre dernier jour en utilisant une liste de contrôle pour la démission d’un emploi. Vous devez vous préparer à rendre tous les objets appartenant à l’entreprise, y compris votre ordinateur portable, votre smartphone, vos clés, vos cartes de porte et vos badges.

Pour vous assurer de ne rien oublier d’essentiel, préparez vos questions de départ à l’avance, notamment celles concernant les avantages, l’assurance maladie, le dernier salaire, etc. Pour vous assurer que vous avez reçu toutes les informations nécessaires sur votre départ de l’entreprise, fixez un bref rendez-vous avec le service des RH.

Enfin, quelques jours avant votre départ, veillez à demander une lettre de recommandation à votre employeur.

Previous post Quelle est la durée et les obligations d’un préavis de licenciement ?
Next post Développement chatbot : qui contacter entre une agence et une plateforme ?